Google Penguin 3.0

Les premières conséquences de cette mise à jour

La dernière mise à jour de l’algorithme de Google, intitulée Penguin 3.0, a été mise en place le samedi 18 octobre 2014. Cependant, certaines personnes travaillant dans l’entreprise Californienne ont déclaré qu’il s’agissait d’un déploiement en continu. Des changements significatifs ont ainsi pu être observés dans les résultats de recherche à l’automne dernier, mais également en fin d’année.

La firme de Larry Page justifie officiellement ses mises à jour par une volonté d’offrir des résultats toujours plus pertinents aux internautes. Selon certaines indiscrétions, Google aurait cette fois-ci tenté de réduire la visibilité des sites présentant des backlinks de contenus n’ayant presque aucune interaction sociale. Cette information n’a  pas été confirmée mais des tendances ont toutefois été constatées quelques mois après le début du déploiement de Google Penguin 3.0. Il y a d’une part clairement eu une une pénalisation d’emploi d’ancres optimisées, d’autre part les redirections 301 transmettent bien les pénalités.

Un spécialiste en référencement naturel a analysé les résultats des recherche sur quelques thématiques très concurrentielles, notamment le secteur des mutuelles et celui de la serrurerie à Paris. Ses résultats, publiés sur Lejournaldunet, sont très parlants.

Il a constaté que les sites pénalisés au mois d’octobre, qui ont notamment disparu de la première page sur la requête « Serrurier Paris », avaient une grande proportion d’ancres optimisées dans leur profil de lien. C’est également cette personne qui a observé dans son étude que la redirection 301 transmettait bien les pénalités pour un site internet de ce secteur d’activité. Par ailleurs, il s’est intéressé aux caractéristiques des sites bien positionnés qui ont gardé leur très bon classement malgré le déploiement de la mise  à jour. Il a conclu que leur profil de lien paraissait beaucoup plus naturel que ceux des plateformes pénalisées que vous venons d’évoquer il y a quelques lignes. En outre, il s’est rendu compte que les méthodes de linking employées (types de sources des liens) n’étaient forcément  plus qualitatives que celles mises en oeuvre par les sites pénalisés.

En savoir plus sur Google Pingouin.

Comment agir depuis Penguin 3.0 ?

Rappelons que Google Penguin 1 a été lancé en avril 2012. Penguin 2 et 3 ont respectivement été déployés en mai et octobre 2012, puis deux nouvelles mises à jour ont été appliquées à l’algorithme de Google 2013. C’est Google Penguin 2.0 en mai 2013 qui a eu le plus d’impact dans les SERP, en effet 2,3% des requêtes ont été impactées selon les cadres de cette entreprise. Il s’agissait d’une moyenne, le pourcentage pouvait être beaucoup plus élevé dans les pays où le spam était beaucoup plus fréquent. Pour schématiser, on peut dire que les différentes mises à jour Penguin concernaient le netlinking, à mettre en parallèle avec les filtres Panda qui devaient quant à eux s’attaquer aux contenus de mauvaise qualité.

Les responsables de sites pénalisés doivent  nécessairement prendre leur mal en patience, une pénalité Penguin ne peut être levée que lors d’une nouvelle mise à jour ou d’une actualisation. Quant aux personnes cherchant à redéfinir leur stratégie de netlinking, elles doivent une nouvelle fois relire les consignes officielles de Google. Les réseaux de blogs et les échanges de lien sont bien entendu à proscrire. Il faut aussi absolument éviter de  générer du contenu de façon automatisée et de multiplier  les ancres contenant des séries de mots-clés. Enfin, pour celles et ceux qui s’inquiètent du Negative SEO, ils doivent savoir qu’il existe un outil de désaveu des liens sur Google Webmaster Tools.

Demandez l’audit gratuit de votre site

Notre équipe de référenceurs analysera votre site afin d’établir un rapport détaillé sur la pénalité de votre site internet.

Département (obligatoire)