Comment savoir si mon site est pénalisé par Google ?

Google met continuellement en place de nouvelles politiques pour améliorer ses performances. C’est dans cette optique de contrôle et d’optimisation que des outils tels que les filtres Google Panda et Google Penguin ont été développés.

Panda est un algorithme qui contrôle la pertinence du contenu des sites web référencés. Quant à Penguin, il assure le filtrage des sites sur la base des techniques de référencement utilisées.

Ainsi, les sites ne respectant pas ses critères sont passibles de sanctions de la part de Google. On parle de pénalité panda ou penguin.

Quelles sont les pénalités Google qui peuvent être appliquées ?

Quelques pénalités Google sont la « Sandbox », le déclassement, la désindexation ou encore la « liste noire ».

La Sandbox ou « bac à sable », en français toucherait le plus souvent les nouveaux domaines ou les sites récents : Google limiterait leur positionnement sur la base des mots-clés et du nombre de liens externes.

La perte de position dans les pages de résultats est appelée le déclassement. Cette pénalité consiste en effet à faire perdre à un site plusieurs places dans les pages de résultats. Le nombre de positions perdues dépend de la gravité des faits reprochés.

La désindexation peut concerner des mots ou une page entière. Elle est infligée en cas de contenus dupliqués. La pénalité est temporaire. Ainsi la page est automatiquement réintégrée aprés correction des erreurs. Contrairement à la Blacklist qui elle nécessite une demande de ré-inclusion.

Un site est dit « blacklisté » lorsque Google ne retourne aucun résultat le concernant. Le site n’existe tout simplement plus sur Google. La Blacklist est considérée comme étant la pénalité google la plus lourde.

Il faut noter que ces différentes sanctions peuvent être appliquées automatiquement ou manuellement. En effet, les sanctions peuvent être déclenchées par des filtres. Dans ce cas, on parle de pénalités automatiques : par exemple, la pénalité panda déclenchée par le filtre google panda ou encore la pénalité penguin suite à un contrôle de l’algorithme google penguin. Elles peuvent également être déclenchées par un membre de Google Search Quality : il s’agit de pénalités manuelles.

Comment détecter une pénalité Google sur son site ?

Des méthodes simples permettent de se rendre compte qu’un site fait l’objet de sanction.

L’Analyse du classement

Il s’agit d’observer son positionnement dans les résultats de recherche. Il est fort probable qu’une pénalité a été appliquée lorsque le positionnement du site a chuté de façon brutale. L’observation se confirme lorsque la perte de la position est continue, c’est-à-dire sur plusieurs jours voir plusieurs mois et part en s’empirant. Par exemple, un site qui était classé troisième dans les résultats de recherche, et qui se retrouve à la quarantième position le lendemain, pour être affiché centième quelques heures après, a de fortes chances d’avoir été pénalisé.

Une autre méthode pour savoir si son site est pénalisé est l’analyse de l’indexation sur Google. Si Google ne répond pas à la commande « site : nomdomaine.com », cela signifie que le site n’est plus dans l’index de Google.

Il est également possible de déterminer qu’un site a écopé d’une pénalité Google grâce à ses statistiques. En effet, mesurer le trafic d’un site sur une période donnée peut être bénéfique : moyenne de pages consultées en chute libre, nombre de visiteurs uniques qui va en decrescendo, etc. sont autant de signes faisant suite à une pénalité.
L’analyse des résultats de recherche et l’analyse du trafic permettent de savoir si son site est pénalisé par Google. Néanmoins, ces techniques concernent surtout les pénalités automatiques.

A l’opposé des pénalités automatiques, des notifications sont envoyées dans le cas de pénalités manuelles via l’application Google Webmasters Tools. Ces messages décrivent les causes précises de l’action donnant ainsi la possibilité de pouvoir apporter les modifications nécessaires pour améliorer son référencement.

Comment éviter une pénalité Google Panda ?

Le filtre Google Panda se base essentiellement sur l’analyse de contenu des sites web.
Ainsi, pour se protéger contre une pénalité de la part de Google Panda, il faut :

  • S’assurer d’avoir un contenu unique et pertinent : le contenu à publier ne doit pas être un « copié-collé » ou une reformulation du contenu d’une autre page du même site ou d’un autre site.
  • Éviter les publicités intempestives : la publicité ne doit pas être au centre du texte, mais être reléguée au second plan
  • Optimiser le temps de chargement de la page : il faut éviter tout ce qui est susceptible de bloquer le chargement de la page
  • Éviter la sur-optimisation des mots-clés

Conseils pour éviter une pénalité Google Pingouin

Google Penguin consiste à repérer et à pénaliser les sites qui font de la sur-optimisation et utilisent des liens de faible qualité pour accroître leur niveau de référencement.

Pour se prémunir contre une pénalité penguin, il faut :

  • Établir des liens avec des sites de même thématiques
  • Vérifier les liens entrants et sortants : ces liens doivent appartenir à des sites de confiance
  • Éviter les contenus masqués, facilement détectables par Penguin
  • Profiter des réseaux sociaux : cela améliore l’image du site

Demandez l’audit gratuit de votre site

Notre équipe de référenceurs analysera votre site afin d’établir un rapport détaillé sur la pénalité de votre site internet.

Département (obligatoire)